AccueilAccueil  Boutique  Recensement  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez|

Les tabous dans les mangas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pour ou contre les tabous dans les mangas?
Pour
38%
 38% [ 3 ]
Contre
13%
 13% [ 1 ]
Mitigée
49%
 49% [ 4 ]
Sans avis
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 8
 

MessageAuteur
MessageSujet: Les tabous dans les mangas Mar 2 Aoû 2011 - 15:29

Suite aux propos de Maella, j'ai trouvé que c'était un bon sujet de discussion alors je rebondis sur ce qu'elle dit. Inceste, viols, et consorts, est-ce que vous pensez qu'il est bien d'en parler ou au contraire, que cela devrait rester "secret"? Avez-vous des exemples de mangas traitant de tabous mais de manière pudique et à contrario, les traitant, mais de manière grossière?

La parole est à vous! Restez courtois Smile
Invité
Invité
avatar


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les tabous dans les mangas Sam 13 Aoû 2011 - 4:28

Je suis absolument contre, un manga est un divertissement et ces choses là sont tout simplement horribles. On ne se l'imagine pas tant que l'on ne l'a pas vécu mais j'ai 5 amies (parmi le peu de mes amies) qui ont été violées ou victime d'inceste pour l'une, et imaginer qu'elles puissent tomber sur un divertissement(manga) qui parle de leurs pires cauchemars c'est juste atroce.

Définitivement et catégoriquement contre What a Face
Toru Honda
avatar


Messages : 542
Date d'inscription : 17/03/2011
Féminin Age : 30
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les tabous dans les mangas Lun 29 Aoû 2011 - 18:29

Je suis mitigée. Quelque part, je ne comprends pas, mais d'un autre côté, je me demande s'il ne faut pas le voir comme une mise en garde. Ce que je veux dire, c'est que ce n'est peut-être pas forcément dans le but de renforcer la question, mais de montrer qu'on est dans une société où malheureusement cela existe.
Après, pour rebondir sur ce que dit Tohru, je ne pense pas que c'est le genre de propos qu'on va exhiber à quelqu'un ayant subi cela (ou bien, on fait vraiment preuve de non sens...). Mais après, pour moi la question est de savoir si c'est mieux de n'en jamais parler et de faire comme si tout allait bien dans le meilleur des mondes. J'avoue que je ne sais pas trop comment me positionner.

Moi, je n'ai lu que bitter virgin en tête comme manga, mais c'était tout de même abordé avec diplomatie. Les autres trucs que j'ai pu lire, c'est toujours un frère et une soeur mais qui ne sont pas liés par le sang. Et là encore, j'ai du mal à me positionner: est-ce que cela doit rentrer en compte?! Est-ce que cela ne reste pas louche?!

...

Invité
Invité
avatar


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les tabous dans les mangas Sam 7 Sep 2013 - 21:01

J'ai répondu "mitigée", mais dans ma réponse, je vais apporter la réponse qui conviendrait le plus selon moi : je suis pour, mais si c'est bien traité.

Un sujet abordé très récurrent est celui de l'inceste ; et pourtant, il est tellement mal utilisé la plupart du temps. Je prends l'exemple de Kiss X Sis que je ne connais pas plus que cela étant donné que l'épisode 1 m'a amplement suffi (je suis allée recracher mes yeux et laver mon âme à l'eau de javel après ça), et je doute franchement qu'il devienne un chef d'oeuvre dans les épisodes suivants. Il veut faire des choses pas vraiment approuvées par la loi avec ses deux sœurs ? Pas de panique, ce ne sont pas ses vraies sœurs, en fait ils n'ont aucun lien de sang ! Et puis, tant qu'à faire, on va laisser les sœurs se battre pour lui et finalement se le partager à la fin, ça fera un peu d'action ! Non, je n'aime pas quand les sujets comme ça sont traités à la légère. De toutes façons, cet anime est assez ignoble, et même si le titre avait été Kiss X Filles-quelconques, ça n'aurait pas changé grand-chose. Dans le sujet de l'inceste, n'oublions pas que ça ne se limite pas à des relations frère-sœur, loin de là ! Allez prenons un autre exemple : Astarotte no Omocha. Que l'on soit clair : j'ai une petite dose de compassion pour cet anime parce qu'il a de bonnes idées même s'il n'arrive pas à les exploiter, un scénario relativement bon (en comparaison aux scénarios des ecchis purs et durs de base, ne vous attendez pas à grand-chose quand même) et un personnage tellement mignon et innocent qu'il est difficile de ne pas l'aimer. La relation qu'on nous y propose est tout de même extrêmement immorale : on essaie de caser madame tsundere-irritante-doublée-par-Kugimiya-Rie de 10 ans avec son beau-père (peut-être même que c'était son père en fait, j'en sais rien, j'avais débranché mon cerveau) monsieur je-suis-un-perso-sympa-un-peu-débile de 23 ans qui en plus a une fille du même âge. Je sais ce que vous vous dites si vous n'êtes pas totalement nul en maths : il a eu sa fille à 13 ans ? Oui. Mais c'est un ecchi, ne cherchez pas trop loin non plus. Tant que l'on est dans le sujet des lolis, n'oublions pas de parler de Ro-Kyu-Bu ! un anime de basket mettant des élèves de primaire y jouant. On essayerait apparemment de caser la capitaine de l'équipe de 11-12 ans (mais qui en fait 6-7, aaaaah japanimation tu m’impressionneras toujours) avec le lycéen qui leur sert d'entraîneur. Mais bien sûr. N'empêche, il paraît qu'il n'est pas mal, faudrait que j'y jette un coup d'oeil.

Je dois avouer ne pas avoir vu plus de mauvaises choses que ça abordant les thèmes suivants(ouf) donc, passons directement à la suite.

Pour autant, est-ce-que ces sujets tabous sont forcément mal utilisés ? Non ! Bien sûr que non ! Pour ceux que je n'ai pas encore vu je ne peux que me fier aux avis, donc je ne les citerai que brièvement : Koi Kaze traite apparemment le sujet de l'inceste avec beaucoup de délicatesse et une justesse rare, et Hourou Musuko parlerait du thème tout aussi difficile qu'est la transsexualité avec les mêmes atouts que l'anime précédent. Maintenant, parlons de ce que j'ai vu.

Dans Deadman Wonderland, un des personnages, Choppline, est un travesti. Quasiment personne ne se souvient de lui, parce qu'aucune erreur n'est commise avec ce sujet ; quelques rares blagues sont lancées (sans être de mauvais goût, on l'a échappé belle), son histoire est un peu éventée (du moins au point où j'en suis, c'est à dire à peu près au milieu de la saga). Même si c'est un personnage secondaire, son développement très bon dans cet océan de mauvais goût dans le traitement des tabous me pousse à parler de lui.

Dans le génialissime Alien Nine , beaucoup de thèmes tabous sont abordés (il faut dire que derrière ses airs choupinous le manga est très dérangeant), mais toujours sous forme de métaphores plus ou moins explicites que l'on interprétera comme on le veut. Reste que l'auteur n'y va pas avec le dos de la main morte : viol, dépendance, oppression du système... Le thème principal reste le passage à l'âge adulte qui lui est plus souvent utilisé, il me semble important de signaler la justesse avec laquelle ces thèmes sont traités.

Dernier exemple dont j'ai véritablement envie de parler, Serial Experiments Lain (oui, quand je parle d'un anime une fois, ça ne sera pas la seule °^°) aborde des thèmes tels que la schizophrénie, la paranoïa ou encore l'existence de Dieu, des sujets très sensibles mais encore une fois traités avec brio (en même temps, on parle quand même du meilleur anime depuis la création du déodorant, c'est dire).

En résumé, selon moi, les sujets tabous peuvent apporter quelque chose aux mangas, comme une touche d'originalité dans la mesure où la plupart des gens n'oseraient pas en parler, néanmoins il faut qu'il soit bien traité. Ni avec trop de nonchalance, ni avec trop d'insistance, ni en prenant un parti pris trop évident (l'auteur peut évidemment inclure sa vision de la chose dans son oeuvre, mais pas l'imposer à son lecteur en la classant comme vérité absolue et en cherchant à le faire penser de la même manière, ça peut vite devenir agaçant, énervant ou même écœurant dans certains cas... Même si je pense plutôt à d'autres supports que le manga ici) sur la question. Bref, pas simple ces sujets tabous, mais ils peuvent véritablement apporter quelque chose à des œuvres matures. Toujours de mon point de vue bien sûr.

(ouh le gros pavé .-.)
Ruicchan
avatar


Messages : 98
Date d'inscription : 13/07/2013
Féminin Age : 17
http://tsundeneko.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les tabous dans les mangas Sam 7 Sep 2013 - 22:56

J'ai votée "Pour" car j'ai une préférence pour les choses dures, les personnages qui en ont bavés, les personnages qui ne sont pas dans la norme pour tel ou tel raison. Pourquoi ? Surement à cause de mon vécu... Je me sens plus proche des personnages.

J'aime bien les histoires d'amour entre frère et sœur dans les manga. J'avais lu Secret Sweetheart mais j'ai été pas mal déçue... Je n'ai pas trop aimée le comportement du frère et de la sœur. J'aurais voulu quelque chose de beaucoup plus sérieux...
IA
Hakuryû Ren's wife & Miss Pompon
avatar


Messages : 3414
Date d'inscription : 19/08/2013
Féminin Age : 27
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les tabous dans les mangas Lun 9 Sep 2013 - 19:03

J'ai voté pour également.
Je ne vais pas mentir, en règle générale, les mangas portant des thèmes tabous ne vont pas spécialement m'intéresser. Avec ce genre de sujets, j'ai toujours peur de tomber dans le grotesque, ou au contraire de trouver quelque chose de tellement proche de la réalité que cela me mette mal à l'aise. Par exemple, Kore wa koi no hanashi, je n'ai pas continué pour l'instant, parce que je trouvais ça un peu gênant, parce que ça pourrait tout à fait être plausible. Après, c'est sur qu'il ne faut jamais montrer un manga (ou autre d'ailleurs) tabou à une personne sans l'avoir avertie...
Après, je trouve ça bien de parler de sujets "qui fâchent" pour parfois ouvrir les yeux des gens qui s'imagineraient hors d'atteinte de tout ça. Je ne sais pas si je suis très claire, mais bien que j'ai toujours un peu de mal à lire un titre tabou, je suis pour ^^
Missmatsu
Larbin du fofo libéré de ses chaines
avatar


Messages : 13379
Date d'inscription : 14/05/2012
Féminin Age : 20
http://manga-sukii.blogspot.fr/
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les tabous dans les mangas Lun 9 Sep 2013 - 22:08

Je suis pour.

Quand je pense tabou, je pense aussi les vrais sujets, dans le sens pas des trucs du genres ils sont pas vraiment frères et soeurs etc x).
C'est vrai que ça peut mettre mal à l'aise, mais en même temps, c'est fait pour ça que les auteurs en font leurs histoires non ? Soit pour dénoncer le regard de la société (je pense à Not Equal notamment) soit des violences etc etc.
Puis je trouve que les mangas/anime qui comportent des tabous sont souvent plus aboutis et on une psychologie plus... développée ? Je saurais pas trop comment décrire. Mais ça change en tout cas des romances toutes banals etc x)
Maella
Sage docteur es yaoï, Dona Juana
avatar


Messages : 16575
Date d'inscription : 31/01/2011
Féminin Age : 21
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les tabous dans les mangas Sam 21 Sep 2013 - 19:00

Je reste toujours sur ma position mitigée, même si je serais tentée après avoir lu pas mal de choses d'être pour. Toutefois si je maintiens ma position, c'est parce qu'en tant que lectrice, je continue à ressentir des malaises devant ce qui n'est pas dans la "normalité". Pourtant, vous me direz que les yaoï, il y a quelque chose qui fait également apparaître un tabou (même si cela tend à être généralisé à présent pour moi), mais je mentirais en disant que je n'ai pas été parfois choquée en lisant certains titres jouant dangereusement avec le tendancieux...

Mon grand exemple, c'est sans doute Kore wa koi no Hanashi ( What a Face ). Attention, j'adore ce titre, je suis super méga fan d'ailleurs. Mais il y a quand même quelque chose de dérangeant quand on le lit. Toute personne voit cela rapidement. Ces sentiments si ambigus entre un adulte et une enfant... Pfiou, il y a de quoi être tiraillée! Mais on adore en même temps ce "couple". Ah, c'est trop dur quoi... Razz

J'avais regardé un épisode d'Astrotte no Omocha, enfin, je dirais un demi-épisode, parce que dès les premières images, les termes, les sous-entendus, ah non... Je n'ai pas pu.

Après, il y a forcément le dramatique Flower of Evil qui m'a totalement retournée. Razz Ici, l'auteur assume jusqu'au bout son tabou. J'ai été choquée par le parti-pris, mais en même temps, il y avait vraiment quelque d'incroyablement captivant. En fait, on joue tellement bien avec les ficelles de l'interdit qu'au final, on se laisse prendre tout en s'interrogeant.

De ce fait, au fur et à mesure de mes lectures, je trouve que j'ai dû "mûrir" (on va le dire ainsi), parce que j'essaie davantage de m'intéresser à ce qu'on a souhaité pointer du doigt. Certes, il y a forcément les tares, mais parfois, je suis sûre que cela va plus loin. Donc, c'est "mitigée", mais avec mansuétude peut-être What a Face
Invité
Invité
avatar


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les tabous dans les mangas

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Les tabous dans les mangas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bulle Shôjo :: Discussions en tout genre-