AccueilAccueil  Boutique  Recensement  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez|

Kaze no stigma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Kaze no stigma Lun 5 Sep 2011 - 19:32

Kaze no Stigma

Titre VO : Kaze no Stigma
Année de production : 2007
Studio : GONZO
Genres : aventure, fantastique, mythe
Auteur : Yamato Takahiro
Nombre d'épisodes : 24
Durée : 25 minutes environ
Fiche manga : Kaze no Stigma


Résumé
Kazuma Yagami est le descendant d’une lignée qui maîtrise le feu à l’aide de techniques ancestrales, mais comme il n’a aucun talent dans ce domaine, sa famille l’a chassé ! Parti vivre à l’étranger, il a développé d’autres techniques autour du vent, notamment après avoir signé un contrat avec le Roi de l’esprit du Vent. Un exploit qu’il est le seul à avoir réalisé ! Revenu vivre au Japon, on fait désormais appel à lui pour résoudre certaines affaires. C’est alors qu’il rencontre sa cousine Ayano et son frère Ren qui maîtrisent, bien entendu, tous les deux le feu…
Source: manga-sanctuary


Mon avis
Et bien, tout comme dans les scans que j’ai pu lire, j’ai relativement apprécié cet animé. Il est clair qu’il a un air de déjà vu avec d’autres animés, mais malgré tout, j’ai passé un bon moment.

Au niveau du synopsis, il suit sensiblement le même que le manga, à la différence qu’au début, Ayano a du mal à supporter Kazuma. Dans le manga, on comprend très rapidement qu’elle a des sentiments pour lui et surtout, cela commence différemment, les personnages semblent déjà se connaître, ce qui n’est pas le cas de l’animé, puisqu’Ayano ne le rencontre pas tout de suite. Du point de vue de l’intrigue, je dirais qu’il y a du bon et du moins bon. J’ai particulièrement apprécié le dernier arc autour de Burnheart et de ses antécédents avec Kazuma. On est toujours un petit peu dans le même rituel de combat qui plus est (mais en même temps, c’est normal). Toutefois, les invocations, tout ce qui entoure les enjutsushis ou les esprits du vent se révèlent assez intéressants. Mais j’ai tout de même trouvé que le tout manquait parfois de consistance. D’autant que je m’attendais plutôt à un fil directeur qui tiendrait l’animé de bout en bout, mais cela se révèle plutôt être des histoires sur plusieurs épisodes, mais qui ne durent pas tout le long.  Les scènes d’action sont tout de même bien retranscrites pour moi, avec les effets de flamme et de vent, même si on aurait pu avoir mieux parfois. J’ai aussi été un petit peu déçue par le fait que certaines interrogations restent en suspens : pourquoi est-ce si important que Kazuma et Ayano s’entendent bien ? C’est quelque chose qui revient souvent dans la bouche du patriarche Kannagi, mais on ne sait pas le pourquoi du comment. D’autre part, Ayano apparaît comme l’héritière du clan Kannagi, mais j’aurais aimé savoir d’où provient ce pouvoir. Enfin, des petits aspects dont j’aurais aimé plus d’éclaircissements.

Mais je dirais que c’est surtout pour les personnages que l’on regarde l’animé et sans aucun doute, la relation entre Kazuma et Ayano. Entre eux, c’est un peu « je t’aime moi non plus. » Ils ne se disent pas les choses, mais on les comprend plus ou moins. Ayano est le type de fille à avoir une personnalité forte. Elle n’aime pas réellement montrer ce qu’elle ressent, mais en présence de Kazuma, elle a tendance à laisser sortir ses émotions. J’ai tout de même regretté qu’elle soit si « bruyante. » Elle hurle pas mal et n’arrête pas d’être sur le dos de Kazuma en quelque sorte. De ce fait, elle peut paraître cliché par moment. Toutefois, elle sait se montrer volontaire quand il le faut et garde un bon état d’esprit. Du côté de Kazuma, je dois avouer qu’il a de la classe tout de même. Ceci-dit, c’est un personnage qui donne une impression de déjà vu : taquin, un peu sombre, sarcastique, et consorts. J’ai tout de même apprécié que l’on nous dévoile des choses de son passé (assez triste d’ailleurs.) On appréciera également les personnages secondaires qui se jouent souvent de la relation entre les deux et qui essaient souvent de les mettre ensemble (ce dont Kazuma se rend assez vite compte.) On en revient dont à cette idée du père d’Ayano : pourquoi est-ce si important qu’ils soient ensemble ? Est-ce simplement lié à la famille Kannagi ou cela va-t-il plus loin en sachant que Kazuma est un contractor (il a passé un pacte avec l’esprit du vent.) et elle, une enjutsushi ? Malheureusement, je crains que ce soit quelque chose que l’on doit découvrir dans le manga. Mais leur relation est amusante, la fin nous laisse tout de même penser que c’est une ébauche de déclaration d’amour (ou quelque chose comme ça.)

Je trouve également que la fin laisse à penser qu'une saison 2 est possible.

Au niveau du chara-design, je dirais que l’animation est plutôt réussie. Simple, mais soignée dans l’ensemble.


Extrait/Trailer


Conclusion
Je ne le pense pas si révolutionnaire en terme de shônen un peu romantique, mais malgré tout, c’est sympa à regarder.
Invité
Invité
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Kaze no stigma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bulle Shôjo :: Shonen/seinen non-licenciés-