AccueilAccueil  Boutique  Recensement  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez|

To aru kagaku no Railgun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: To aru kagaku no Railgun Jeu 31 Jan 2013 - 13:14

To aru kagaku no Railgun

Saison 2 : To aru Kagaku no Railgun S
Titre VO : とある科学の超電磁砲(レールガン)
Année de production : 2009 - 2010
Studio : J.C. Staff
Genre : Fantastique, science-fiction, action
Auteur : Kamachi Kazuma
Nombre d'épisodes : 24 eps, 2 OAV, 2 spéciaux
Durée : 25 mins


Résumé
Mikoto Misaka est une jeune fille étudiant dans la Cité Scolaire. Cette ville gigantesque accueille les espers, des personnes douées de dons particuliers, afin qu'ils puissent y étudier et développer leurs aptitudes. Ces espers sont classés en fonction de leur niveau : du plus bas, 0 (absence de don), à 5, le maximum ayant été observé. Mikoto étudie au collège Tokiwadai, établissement exclusivement réservé aux filles qui exige de ses étudiantes d'être au moins de niveau 3. Elle a la capacité de contrôler les champs électriques et magnétiques et est classée troisième parmi les sept espers de niveau 5 que compte la ville, signifiant qu'elle est l'un des plus puissants. Elle loge avec sa colocataire, Kuroko Shirai, esper de niveau 4 qui possède le don de téléportation et fait partie de Judgment, une organisation chargée de mener des enquêtes afin de régler les problèmes internes de la Cité Scolaire. Toutes les deux, accompagnées de deux autres de leurs amies, vont enquêter et essayer de résoudre différentes affaires allant de la simple délinquance au complot mettant en danger la Cité tout entière.
Source : animeKa


Quelques images

Mon avis
Contrairement à To aru Majutsu no Index (la série dont To aru Kagaku no Railgun est adapté), je n’ai pas trop aimé To aru Kagaku no Railgun.

On suit au quotidien Mikoto, Kuroko, Saten et Uiharu qui font partie du Judgment une sorte de police. On les suit dans leurs enquêtes ou leurs missions, qu’elle soit futile ou importante. Et c’est là que le point baisse. Franchement, certaines missions étaient vraiment inutiles et chiantes. Surtout que parfois, cela donne une ouverture à un fan service très yuri.
On met beaucoup l’accent sur l’amitié entre les 4 jeunes filles.
La seule partie que j’ai aimée, c’est lors du seul arc présent qui était très intense et intéressant, ainsi que bourré de pleins de combats, évidemment.
J’aime beaucoup le côté fantastique de cet anime, les pouvoirs sont tous plus intéressant les uns que les autres. Le fait que certains ne possèdent pas de pouvoir est assez mis en avant, puisqu’ici, seule Saten ne possède pas de pouvoir. On la voit donc culpabiliser du fait qu’elle ne peut pas aider les autres filles puisqu’elle n’a aucun don ect… Ce que je veux dire par là, c’est qu’il y a un réel fond sur le fait que certains sont « biens nés » et d’autre non.

Au niveau des personnages, les 4 filles se distinguent asser. Uiharu est la plus timide, Kuroko est… une stalkeuse complètement folle de Mikoto, cette dernière est une fille très forte (j’adore quand elle se frite avec Touma) dans tous les sens du terme et Saten est celle qui encourage les autres.
Kuroko est celle qui m’a le plus agacée avec ses délires sur Mikoto.

Le chara design est sympathique. Les effets spéciaux sont incroyables et l’animation est très bien gérées.

Gros plus pour les opening et ending que je me lasse pas d'écouter.


Extrait/Trailer

Conclusion
Une série qui se regarde avec plaisir, mais qui est agaçante à cause du fan service.

Maella
Sage docteur es yaoï, Dona Juana
avatar


Messages : 16575
Date d'inscription : 31/01/2011
Féminin Age : 21
Revenir en haut Aller en bas

To aru kagaku no Railgun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bulle Shôjo :: Shonen/seinen non-licenciés-